Changement climatique, Energie et Développement

L’objectif de ce programme est d’œuvrer à la compréhension de la problématique des changements climatiques, de contribuer à la réduction de la vulnérabilité des populations et des écosystèmes face aux effets néfastes des changements climatiques et de développer des actions visant à augmenter leur résilience dans les secteurs clés du développement.


UNE CARAVANE POUR EXIGER PLUS DE FINANCEMENTS POUR LE DÉVELOPPEMENT ET LE CLIMAT

Du 13 au 16 juillet 2015 s'est tenu à Addis Abéba en Ethiopie, la 3ème conférence internationale du financement pour le développement. Cette conférence devrait définir le rôle des partenariats et fonds mondiaux et les modalités de financement des objectifs de développement durable.

Pour inciter des décideurs à prendre des engagements ambitieux à ce sommet, OPED, membre d'une coalition d’organisations togolaises regroupant les ONG, dans la cadre du mouvement mondial « Action 2015 », a mené le samedi 11 juillet 2015 une campagne de sensibilisation à l’endroit des gouvernants.

Parti du rond-point de la république en face du Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, la caravane a chuté sur la rue Malou en face de la maison d’Adébayor (Djidjolé), en passant par l’avenue de Calais, le boulevard circulaire, la Colombe de la Paix, le Boulevard Jean Paul II, l’Echangeur de Kégué, l’Echangeur d’Agoè Motocross, le Marché Agoè Assiyéyé, le carrefour Limousine et la station Total de Totsi.

 


ATELIER D’ÉCHANGE ET DE RÉFLEXION SUR LE FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT

Dans le cadre de la campagne mondiale « action/2015 », les ONG Actions en Faveur de l’Homme et de la nature (AFHON), organisation pour l’Environnement et le Développement durable (OPED) et Development For All (DFA) ont organisé une rencontre d’échanges et de réflexion ce 07 août 2015 à Lomé dans la salle de conférence du Ministère de l'Environnement et des Ressources Forestières. La rencontre a été placée sous le thème « quels enseignements tirer d’Addis-Abeba sur les questions de financement du développement pour l’Afrique après 2015 ».

A travers cette rencontre, les participants ont échangé sur le financement du développement pour l’Afrique après 2015, et décrypté les conclusions et résultats de la conférence d’Addis-Abeba.

Elle visait à construire une synergie d’actions entre les différents acteurs de développement à travers une meilleure compréhension du Programme d’Addis-Abeba en vue de les impliquer davantage dans le processus qui se développe autour des ODD et du climat.

Elle a fait comprendre aux participants la nécessité de financer le développement; mobiliser les acteurs du développement autour de l’agenda de développement post 2015 et lutter contre les changements climatiques. Ce fut l'occasion d'analyser le programme d’action d’Addis-Abeba par rapport au consensus du Monitoring et à la déclaration de Doha.

Selon Joseph Yaovi Kogbe, directeur exécutif de OPED, « la campagne vise à faire le lien entre le financement du développement et des questions émergentes en l’occurrence les questions de réchauffement climatique ».


ILLUMINER LE CHEMIN POUR LES ODD ET LE CLIMAT

Le 24 septembre 2015 dans la soirée, OPED a co-organisé une séance d’illumination qui consistait à faire briller une lumière à l'occasion des opportunités mémorables de 2015, notamment l’adoption des Objectifs de développement durable (ODD) et la 21è Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP21), et s’assurer que les dirigeants savent qu’ils sont sous les projecteurs, que les citoyens observent et que le monde a besoin qu’ils concrétisent des objectifs ambitieux : « fini les paroles, agissons maintenant ! »