Eau et assainissement

Etude de faisabilité pour la mise en place du projet Amoussimé

Dans la perspective d’atteindre leur objectif qui est d’améliorer durablement les conditions de vie et de santé des populations et la promotion d’une agriculture durable, l’Association OPED-Togo (Organisation pour l’Environnement et le Développement durable) en partenariat avec l’ONG français Rain Drop ont identifié en collaboration avec le Programme Solidarité Eau un projet dénommé « projet d’amélioration des conditions d’accès à l’eau potable, l’assainissement des habitants du canton d’Amoussimé au Togo/ gestion durable des ressources en eau pour les exploitants maraichères des groupements de femmes ». Ce projet vise l’amélioration durable des conditions de vie et de santé des populations du canton d’Amoussimé par l’accès à l’eau potable, à l’assainissement, aux bonnes pratiques d’hygiène et à la gestion durable des ressources en eau nécessaires à l’agriculture et au maraîchage. Le projet sera exécuté au Togo dans dix (10) villages du canton d’Amoussimé dans la Préfecture de Yoto, Commune de Tabligbo et vise les objectifs spécifiques suivants :

  • fournir de l'eau potable aux populations des dix (10) villages du canton d’Amoussimé et développer des infrastructures d’assainissement pour améliorer les conditions de santé des habitants;
  • (ii) limiter la pression sur les ressources hydriques en améliorant leur valorisation et leur utilisation à des fins agricoles par les groupements de femmes productrices de fruits et légumes.

Ainsi en vue d’établir un état des lieux et un diagnostic précis de la situation, une étude plus détaillée de la faisabilité du projet été commanditée par OPED et ses partenaires notamment l’ONG Rain Drop. Cette étude devra permettre aux commanditaires de formaliser le cadre du projet (besoins, objectifs, résultats et activités à conduire) et d’identifier les moyens nécessaires pour la mise en œuvre, la programmation, la coordination et le pilotage du projet. Elle permettra enfin de déterminer les rôles dévolus aux différentes parties prenantes au projet.

La réalisation de l’étude est confiée au cabinet d’étude ARTAGRIS Development Ingeneering. La réalisation de l’étude se fera sur la base d’une démarche concertée et partenariale et va impliquer les principales parties prenantes du futur projet notamment la commune de Tabligbo, le canton d’Amoussimé, la préfecture de Yoto, le comité cantonal de développement, les comités villageois de développement, les groupements de femmes, les directions régionales de l’eau et de l’agriculture, etc